Coach et Conseil

Conduite du changement

Get Adobe Flash player

Le coaching d’équipe : donner du sens à la conduite du changement

Les pratiques de conduite du changement se sont développées au sein des entreprises pour accompagner leurs stratégies d’évolution. Y ajouter la pratique du coaching d’équipe permet de renforcer l’implication des acteurs et de les rassurer sur leur avenir.

 

Le coaching d’équipe aide à co-construire l’efficacité collective.

Le coaching d’équipe en période de changement a pour objectif de générer ou de renforcer les capacités et les désirs à mettre en place une collaboration performante. Or, la performance collective repose sur une volonté individuelle et collective.

Chez l’un de mes clients faisant face à une évolution de métier, les équipes se questionnaient sur leur mission, entraînant l’attentisme de certains et la peur chez d’autres. L’entreprise ne pouvait se contenter de dire à ses salariés ce qu’ils devaient faire pour déclencher le mouvement. Il était indispensable que ces derniers remettent les changements dans leur contexte et acquièrent les outils pour les piloter.

Lors du coaching d’équipe, je me suis appuyée sur quatre leviers pour générer l’intérêt et l’efficacité collective de l’équipe concernée :

  • une vision partagée de sa mission et des enjeux du changement ;
  • une prise de conscience que chaque membre de l’équipe contribuait à la mission commune ;
  • une révélation et un partage de valeurs (celles de l’équipe et celles de l’entreprise, à la fois diverses et convergentes) ;
  • une capacité à communiquer et à interagir au sein de l’équipe et avec l’environnement.

Pourquoi ce coaching a-t-il marché ? Parce qu’il s’est appuyé sur les émotions.

Le coaching d’équipe consiste à provoquer le questionnement et  l’expression des ressentis ou des non-dits, en vue d’accoucher de connaissances qui ne pouvaient être conceptualisées et de faire émerger des solutions… tout cela dans un espace sécurisé et de confiance.

Libérer les énergies et la volonté d’une performance collective commence par libérer les émotions. Acquérir la capacité à communiquer commence avec la capacité à exprimer ses besoins et à respecter ceux de ses collègues.

Dans notre cas précis, les émotions qui ont été partagées par l’équipe ont créé à la fois le ciment et la dynamique du groupe.

Cette équipe a construit ses propres solutions, en faisant le lien avec le système dans lequel elle évoluait. Elle a transformé sa peur en curiosité et imaginé de nouvelles perspectives.

Quant aux managers, dont le rôle hiérarchique est indispensable pour fédérer les efforts, ils se sont ouverts à un rôle d’inspirateurs et de motivateurs de potentiels humains. Ils ont également pris conscience de la nécessité d’encourager la communication pour motiver leurs équipes.

Lorsque les personnes se parlent, lorsque leurs idées se répandent, lorsqu’elles sont soutenues par des pairs et des supérieurs hiérarchiques, elles développent une capacité à imaginer l’avenir, elles déclenchent l’initiative et elles accompagnent le changement.